sottises magazine |
Sottises, magazine, Lyon, artistes, photographie, décalé, espiègle, illustrations, lyonnais, sottises magazine
22655
post-template-default,single,single-post,postid-22655,single-format-standard,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-1.6, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Cyprine et la Grande Ourse – L’éroscope saisonnier de Colette Franklin

Cette lecture des astres s’adressant aux deux sexes fondus dans un même sort, merci de ne pas vous attarder sur les erreurs d’accord.

Illustrations : Monsieur Connard 

sottiseserotiques-belierBELIER

Coureur de fougue. Chasseur de foudres.  Fauteur d’eaux troubles et capiteuses. Puissante bête aux veines pleines. Votre sève primesautière trace les contours de votre empire. Vous aimez plaire, vous avez faim de ces pastorales éphémères qui habillent votre renommée. Mars vous dope contre le monotone et encourage votre impulsivité. Votre vie est charnue comme une grosse pomme. Votre vît est charnu comme une grosse pomme. Votre pomme est épaisse comme un vît érigé. L’on vous croque, et vous d’en jouir.

Mais sous l’épais corsage de vos badineries, Jupiter l’avisée vous susurre la mesure : le bonheur durable est dans la tempérance. Gardez un peu de vous pour le tiers qui vous aime. Ce bout que le sot laisse par trop grand appétit. Réduisez la voilure de vos enfièvrements, et vous naviguerez plus loin et plus longtemps.

sottiseserotiques-taureauTAUREAU

La plus obligeante des trois paires de cornes. Une gorge sur l’autel, gisante de vertu. Votre chair est  meurtrie par votre dévotion. Laissez à Jupiter le soin de vous panser. Retrouvez la stature d’un héros de l’Olympe. Les beaux jours sont votre berceau. Renaissez de la fange, mugissez votre fièvre et enflez vos atouts. Que votre robustesse retrouve sa majesté. Excitez-vous, haletez votre puissance à fleur des voiles rouges.

Vous êtes une bête, taureau. Une bête sensuelle, pugnace et endurante. Piétinez la routine, éviscérez la retenue, courez jusqu’à la cible et percez lui le cœur.  L’amour vous attend comme une biche quand vient son heure.

sottiseserotiques-gémeau

GÉMEAUX

L’inconstance de l’air.  Ludique, stimulant, exubérant, libertaire. Gémeaux, vous êtes le vent dans un chapeau. Vos amourettes virevoltent au gré de votre versatilité. De vous l’on s’éprend comme sous le joug d’un élixir : obstinément l’on vous poursuit sans plus regarder l’autour. Délectable aventure que de courir dans vos pas.  Jusqu’à ce que comme le vent, vous vous évanouissiez, mutin, secret, ravisé, terrifié par l’assuétude – la vôtre, d’assuétude, pas celle de vos soupirants.

Chacune de vos retraites anxieuses est une pierre de plus au rempart que vous édifiez autour de votre vrombissant Vermeille. Faites-vous confiance Gémeaux, vous êtes capable d’amour vivace. L’attachement n’empêche pas la fantaisie.

sottiseserotiques-cancer

CANCER

Couvé dans l’eau sous une lune pleine. Cancer, vous êtes le baiser du ciel et de la mer. L’amour et la passion fondus dans une même jatte. La semence d’Ouros sur les flancs de Cythère. Le sage sel lové dans l’écume tumultueuse. Pas d’étreinte qui ne soit dispensée sans affect. Vos morsures, vos saccades sont louanges à Vénus.

Et Vénus vous le rend : Juin dessine la couche d’une idylle pérenne. Socle d’audacité dans les jeux amoureux car de commune fièvre. Un nid chaud et humide, dans l’eau, sous la lune pleine. Le la émotionnel. Une mise en garde, tout de même, petit crabe très épris, le grand serpent jalousie n’est pas loin qui vous épie.

sottiseserotiques-lion

LION

Une fiole de combustible versée sur un brasier. Un hurlement fendu dans une grotte humide. Lumière, moiteur et rugissement. Lion, l’on ne voit que vous. Le monde est suspendu à vos balancements.  Votre superbe impose les génuflexions. Vous êtes beau, vous êtes fort, vous êtes un roi au firmament.

Seulement l’onde ravageuse éjaculée de vos limbes brûle à la lisière du cœur quiconque s’aventure trop près. Vous êtes beau, Lion, mais vous êtes seul. Soufflez un peu sur la chandelle, la bête est plus belle, dans le noir, et s’en approcher fait moins peur.

sottiseserotiques-viergeVIERGE

Coquin secret, le Soleil et Venus ne sont pas dupes de vos silences. Planqués dans vos prudes jupons, les astres glanent sur votre pistil les tiédeurs indécentes que votre pudeur maintient captives. Sage petit roseau droit comme la bienséance, qui ne laissez poindre vos courbes adorables que dans le tourbillon d’une brise amoureuse. La sentez-vous, la brise, courir sur vos joues, picoter votre nuque, dévoiler vos mollets dodus comme un pain chaud ?

Voici venu le temps de faire ce qu’il vous plaît, fi de vos baillons instincts. Plus question de contentement. L’été est le légal calice de l’extase, nulle raison que vous n’y trempiez pas vous aussi vos lèvres.

sottiseserotiques-01

BALANCE

Êtes-vous mort et née mille fois jusqu’à la perfection ? Ou d’accointances avec le temps ? Êtes-vous l’apparat du Diable ou d’une autre chimère plus terrifiante et plus enfouie ? Mais enfin quels secrets excusent votre affligeante beauté ?

Vénus, votre planète maîtresse, est en quinconce dans votre signe. Et Mercure et le Soleil sont juste là qui vous titillent l’épicure. Une belle orgie astrale qui lutine votre sensualité et vous confère un torride magnétisme. Attention cependant à ce que la félicité parme et juteuse qui habille vos courbes ne se froisse pas dans les méandres de votre dédaigneux nombril.

sottiseserotiques-scorpionSCORPION

La belle fente sur l’avenir dans laquelle se love votre aiguillon hardi. Jupiter vous épaule, vous souffle sa faconde, offrant la perspective d’enthousiasmants échanges. C’est la voile bombée que vous quittez votre bulle masochiste pour plusieurs fertiles écrins. Des aventures passées, des idylles naissantes, une nuit sans promesse, un amour durable, tout sied à vos Humeurs.

La langue, l’épiderme, la paume, le regard, vous êtes polymorphes et adaptez vos traits au galbe de votre mire. Vous êtes l’attention qui inspire et libère. Vos mots sont métronomes sur une valse tiède. Dansez, scorpion, dansez, faites durer la nuit et le vent dans vos voiles.

sottiseserotiques-sagitaire

SAGITTAIRE

Sagace, hardi et résistant, comme une flèche tirée dans la mire du Soleil. Votre audace guerrière vous attire les grâces de Vénus et de Mars, qui lissent la courbure de votre cheminement vers la félicité. Vous filez vite et droit sur vos desseins charnels, érigé comme un glaive, fendillant l’épaisseur pudique de votre cible. Et elle d’éclater de pourpre et de rosée quand enfin votre pointe lui pique la candeur. Vous voulez un bonheur exotique et robuste. Un bastion de tendresse, et de jeux interdits. La matrice d’une histoire féconde et familiale. L’été brille sur vos vœux et prête vie au mirage.

Pour autant, Sagittaire, le bruissement de votre enthousiasme masque dans votre course plus sourds tiraillements. Ne dédaignez pas les silences que vous fissurez en passant – les vôtres, ceux de vos pairs –  faute de quoi le bastion mutera en château de cartes.

sottiseserotiques-capricorneCAPRICORNE

Vous êtes l’ente, l’hôte, le coucou gobeur, qui a trouvé siège délectable dans le charisme de l’autre : la Muse. Vous bandez de la voir se mouvoir, car vous savez que d’autres bandent aussi, mais vainement pas comme vous. Votre orgueil se gonfle des privilèges qu’elle vous octroie, à vous, petit dévot discret et chevaleresque. Toute pomme qu’elle voudra, vous déracinerez l’arbre.

La satisfaire, la surprendre, l’aimer vous rend plus fort, plus bel, plus séduisant. Vous êtes le parfum céleste et lourd de musc et d’amande fraîche, enivrant, énervant, insolent aguicheur. Les bourgeons du beau Juin se presseront à vos cuisses comme la foule amoureuse de Jean-Baptiste Grenouille. Capricorne d’abondance, continuez de donner, c’est une étreinte au monde et un chenal sur l’orgasme. Mais si la Muse part…

sottiseserotiques-verseauVERSEAU

La caresse du vent sur des chevilles nues. Une gorgée de lait et de miel. Une paume sur les flancs pendant un long baiser. Verseau, vous êtes l’aubade du Printemps. Enfant de la rose et du chou, la poésie est votre augure, la tendresse votre sacerdoce. Votre beauté à l’encre sympathique ne se révèle qu’à la lumière du ravissement de vos tiers. Soyez-en fière et rassuré : l’été portera à votre bouche toutes les douceurs que de vos doigts ont dessiné sur les lèvres de l’autre.

Une rassérénante marche sur le layon de l’exaucement, avec une main dans la vôtre et des cils qui balaient vos tempes…

 

sottiseserotiques-poissonPOISSON

Dieu que vos eaux sont chaudes. Depuis fin 2015, Jupiter vous transporte dans un courant fécond. Vos lombaires assouplis balayent les sucs moribonds qui poissaient votre cœur, et détournent la courbe de votre mol orbite pour de plus exaltantes traverses. Ruptures sans heurt, engagements durables, séductions audacieuses. Clément avec vos humeurs versatiles, vous démuselez l’impulsif et en tirez heureux profit.

Faites la nique à Saturne, la jalouse colérique, qui aspire par le fond votre bel enthousiasme en jalonnant vos nages d’austères réalités. Nagez Poisson, nagez, claquez vos coups de reins jusqu’à l’opale liquide, les abysses sont loin derrière vous.