sottises magazine |
Sottises, magazine, Lyon, artistes, photographie, décalé, espiègle, illustrations, lyonnais, sottises magazine
22842
post-template-default,single,single-post,postid-22842,single-format-standard,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-1.6, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

festival Château Sonic, un décor unique pour une expérience hors du temps

Autour de toi s’élèvent des murs de pierres épaisses entourés de douves qui s’étendent à perte de vue : c’est le château Saint-Michel d’Avully. Tes pieds crissent sur le gravier, tu t’enfonces de plus en plus loin dans la fortification datant du 12e siècle, traversant ses jardins et ses chemins. Devant toi s’érige une large porte en bois massif, elle est si lourde que tu  dois la pousser avec tes deux mains. Tu débouches sur une galerie digne des plus beaux musées d’histoire naturelle où siègent belettes, hiboux, renards, éternellement gelés et dispersés dans les mille et une pièces du château.

 

13731656_1013455092057250_6672986829824001530_n

 

Lundi, j’ai pris le café du matin avec l’énergique Jeanne, l’une des initiatrices du festival Château Sonic. Elle nous confie tous les dessous de sa future vie de châtelaine qui s’étendra du vendredi 19 au dimanche 21 août en Avully. Ils sont 8 amis à avoir pensé et créé un festival avec une programmation éclectique composée de musiques audacieuses et de curiosités artistiques, le tout dans un lieu atypique.

Rachetées dans les années 70, le château est entièrement réhabilité par la famille de l’un des membres de l’association. D’abord utilisé comme lieu de réception, les propriétaires souhaitent faire profiter le public de ce patrimoine unique : ils le confient, l’année dernière, aux mains de l’association Culturoscope, composée de 8 étudiants décidés, réunis par leur sensibilité artistique commune. “Nous sommes avant tout un groupe d’amis provenant d’horizons professionnels différents, motivés par la perspective de monter un projet culturel dans sa globalité.”

Poussés par la volonté de rassembler un public intergénérationnel, ils ont donné vie à Château Sonic. Si les soirées mobiliseront davantage la jeunesse, les ateliers de jour ont été imaginés pour drainer un public familial avec des stands éclectiques qui pourront vous faire profiter de ce cadre unique. Ces activités ont été imaginées pour sensibiliser le public à la culture et à des débats concernant l’actualité. On trouvera parmi cette multitude d’ateliers des fresques participatives, une initiation à la musique africaine, la possibilité de rencontrer plein d’artistes talentueux ou de devenir acteur le temps d’une journée : les journées au château risquent d’être bien remplies.

 

chateausonic3

chateausonic2

La nuit, le château vibrera au son de deux scènes, largement bien occupées puisqu’on retrouvera en live LB aka LABAT, Sierra Manhattan, Cannery Terror ou encore The Pilotwings. Là encore transparaît à travers cette programmation, la volonté de rassembler un public varié et curieux. C’est ce caractère chaleureux et généreux que je retrouve chez Jeanne qui n’a jamais perdu son sourire au cours de notre entretien, même lorsqu’elle m’a exposé les difficultés rencontrées. “Porter le projet n’a pas toujours été facile,  notamment lors de la recherche de fond et  l’organisation parfois laborieuse avec la distance qui sépare les membres de Culturoscope”. Malgré tout, ils ont tous les huit réussi à créer une identité unique autour d’un cadre exceptionnel.

Le troisième jour touche à sa fin, un léger sourire de satisfaction s’affiche sur ton visage basané par les rayons du soleil. Tu retournes sur les pas de ton arrivée, laissant derrière toi, tentes et festivaliers avinés. Tu repasses une dernière fois par  la galerie aux merveilles médiévales et effleures du bout des doigts d’un air distrait le heaume lustré. Tu vas rentrer chez toi la tête bien remplie et ravie de ce week-end chevaleresque.

Nous t’incitons fortement à prendre ton billet ici.

Il se pourrait bien que tu croises quelques membres de l’équipe Sottises dans l’un des nombreux recoins de Saint Michel.

À très bientôt en août.