sottises magazine |
Sottises, magazine, Lyon, artistes, photographie, décalé, espiègle, illustrations, lyonnais, sottises magazine
22166
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-22166,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-1.6, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

Maxime Thevenon

expose chez Sofffa

Maxime Thevenon

Maxime a trouvé le médium idéal capable d’éterniser l’instant et de côtoyer de près la vaste étendue de ses idées. Selon lui, l’argentique répond au besoin de sincérité recherchée par notre génération. Là où le numérique se consomme et se retouche à l’infini, la pellicule ne trompe pas. Maxime a sa façon à lui de moduler ses clichés : en utilisant du verre ou même sa propre urine déversée sur sa pellicule. Quoi de plus naturel qu’un petit pipi en guise de Photoshop ? Sottises a rencontré Maxime pour parler de son exposition chez Sofffa – nouveau slow café et espace de co-working – qui sera inauguré ce 24 juin au 17 rue Sainte Catherine.  Pour découvrir l’interview, rendez-vous sur le blog. 

www.facebook.com/MaximeThevenon
www.maximethevenon.tumblr.com

Date

20 juin 2015